samedi 17 septembre 2016

« La Forteresse perdue » (de Nathalie Henneberg)

Ma période Nathalie Henneberg n’est pas terminée, il me reste quelques livres issus des étagères remplies par mon père dans les années soixante.

La forteresse perdue, Nathalie Henneberg, Le Rayon fantastique, 1962La Terre de 2300, en pleines convulsions, envoie sa Légion Spatiale de « volontaires pour mourir ». Un navire échoue sur une planète maudite et stérile où de sombres forces maléfiques immatérielles manipule la faune et la population locales, pousse des humains à la trahison, pour se saisir de ces astronautes perdus — avec la Terre en ligne de mire.

La Forteresse perdue ne restera pas pour moi son meilleur ouvrage. Trop de thèmes déjà lus dans la Rosée du soleil ou le Mur de la lumière reviennent. Le couple des Amants-Parfaits-qui-se-sont-toujours-connus perturbé par un génie-tourmenté-presque tout-puissant, évidemment amoureux de la belle-pas-indifférente-car-ils-se-sont-connus-dans-un-autre-temps-mais-qui-le-repousse a déjà été utilisé dans le Mur de la lumière. La force occulte et la trahison dudit savant annoncent le prince Valeran de la Plaie. Autre rengaine : les mutants, positifs ou négatifs, qui modifient l’univers autour d’eux sans le vouloir ni même le savoir. Au moins n’a-t-on pas cette fois de mère folle prête à vendre sa fille, l’héroïne est orpheline.

Le style d’Henneberg reste matière de goût, un rien confus et flamboyant, instable mélange de lyrisme slave et de rationalité française. Et on ne goûte pas forcément l’utilisation systématique de ces personnages-archétypes.

Un intérêt quand même : le parallèle avec la vie de l’autrice et certains faits oubliés de l’histoire de la Seconde Guerre Mondiale. Impossible de ne pas retrouver Nathalie Henneberg et son mari, sous-officier de la Légion Étrangère d’origine allemande, basé en Syrie avant-guerre, dans le couple d’Alix & Arnold de Held (Held = héros en allemand). Les résurgences entre époques abondent chez Nathalie Henneberg.

Le couple était également aux premières loges pendant la campagne de Syrie de juin 1941, quand Britanniques et Français libres envahirent le territoire tenu par Vichy pour couper les voies de communication de l’Axe : des Français, dont des légionnaires, étaient dans les deux camps, et il y eut des morts. Dans quels camps de 1941 se transposent les légionnaires et les androïdes du livre ? La transposition est vaine mais la Légion de 2300 se bat inutilement pour l’honneur plus que pour d’autre cause, comme celle de 1941 par bien des côtés.

Bref, la Forteresse perdue livre peut-être un peu superflu pour qui n’est pas un inconditionnel, mais il m’a donné envie de lire les autres autour de cette histoire syrienne vécue réellement de près (notamment Hécate).

vendredi 16 septembre 2016

Petits plaisirs de la vie

Enlever les rubans de masquage après avoir passé plusieurs jours à repeindre une pièce. Un bébé qui se lève à neuf heures du matin le week-end, et enchaîne deux heures de sieste l’après-midi. Rouler fenêtres ouvertes en plein été sur une route des Vosges dégagée qui tourne gentiment. Un ordinateur  […]

Lire la suite

mardi 13 septembre 2016

« Guerres & Histoire » n° 32 d’août 2016 : l’armée invincible d’Alexandre le Grand

Guerres & Histoire n°32 (août 2016)

Guerres & Histoire n°32 (août 2016)

Lire la suite

dimanche 11 septembre 2016

« Guerres & Histoire » n° 32 d’août 2016 : Verdun, un borgne chez les aveugles

Guerres & Histoire n°32 (août 2016)

Guerres & Histoire n°32 (août 2016)

Lire la suite

dimanche 4 septembre 2016

« Skeptic » de Juin 2016 (vol 21, n°2) : la prochaine apocalypse

Dernière partie du résumé du dernier numéro de Skeptic (après articles divers, la numérisation du cerveau et l’épilepsie de Saint-Paul), avec un article effrayant de Phil Torres : le terrorisme apocalyptique va prendre de l’ampleur durant le XXIè siècle. (Manifestement Phil Torres est un athée  […]

Lire la suite

jeudi 1 septembre 2016

« Skeptic » de Juin 2016 (vol 21, n°2) : Saint Paul et l’épilepsie

La conversion de Saint Paul - Le Caravage, 1600 (via Wikimedia)

Troisième partie du résumé du dernier numéro de Skeptic (après articles divers et la numérisation du cerveau), avec Agony and Ecstasy: Were Saint Paul’s Christian Beliefs a Symptom of Epileptic Personality Disorder?, un article de Harry White. Épilepsie et conversion Le christianisme a été  […]

Lire la suite

lundi 29 août 2016

« Skeptic » de Juin 2016 (vol 21, n°2) : numériser un cerveau et la conscience

Skeptic-21-2-201606.jpg

Suite du résumé du dernier numéro de Skeptic... (premier épisode : ici, suivant : ici) Avis personnels en italique.. Numériser un cerveau & le copier C’est le dossier du numéro où scepticisme, matérialisme, transcendance se mélangent allègrement. Qui commence de manière bizarre puisque le  […]

Lire la suite

vendredi 26 août 2016

« Skeptic » de Juin 2016 (vol 21, n°2)

Skeptic-21-2-201606.jpg

Skeptic, l’ennemi des illuminés et des mystiques, a rarement plané aussi haut. Le dernier numéro s’intéresse notamment à la neurologie de science-fiction, à l’exégèse psychiatrique et à l’Apocalypse qui vient, qui feront l’objet d’autres billets. Résumé du reste : Vaccin contre la grippe À propos du  […]

Lire la suite

mardi 16 août 2016

Presque 10 ans et bien plus qu’un carton

C’était il y a presque 10 ans : je changeais d’employeur, et les six années précédentes tenaient dans un carton. Aucun regret : en migrant vers un autre domaine (où j’ai dû me reformer mais toujours dans le merveilleur monde des SSII), j’ai appris plein de choses, rencontré plein de collègues et  […]

Lire la suite

vendredi 5 août 2016

« Syzygie » de Michael Coney

Le britannique Michael Coney n’est pas très connu mais certaines de ces œuvres m’ont marqué. La nullité et/ou la duplicité d’un gouvernement d’incapables ou de médiocres qui néglige les petites communautés, les catastrophiques effets de foule dans une population, ou la manque de vision à long terme  […]

Lire la suite

- page 1 de 21