On killing, de Dave Grossman

(Pour donner une idée de mon retard en lectures, ce livre m’attendait depuis la Coupe du Monde, celle de 1998. Je le sors de la cave et la France gagne à nouveau. Il y a de ces coïncidences... Comme d’habitude, l’italique est avis personnel, le reste du texte tentant le résumé objectif. )

« Why can’t Johnny kill ? »

On killing, de Dave GrossmanL’argument de base est étonnant mais simple : les humains sont presque tous presque toujours incapables de tuer leurs congénères, y compris en pleine guerre, y compris si leur vie est menacée. Il faut une accumulation de facteurs pour qu’ils tuent. Et ceux qui le font en paient généralement le prix plus tard au niveau psychiatrique.