Avant-hier derrière moi des collègues se battaient à cause du « Compagnon Office ». Problème d’installation d’Outlook dernière version je crois. Qu’on perde du temps parce qu’il y a un problème sur une non-fonctionnalité d’un produit censé être professionnel m’énerve presque autant que le code PL/SQL qui revient d’Inde (il faudra que je parle de l’offshore un jour).

Les principaux reproches que je fais à cette engeance sont :

  1. qu’il prend de la place sur l’écran, place souvent chichement mesurée sur un 15" ou un portable,
  2. qu’il BOUGE, qu’il attire alors l’œil, et casse la concentration.

Dieu merci, il se désactive. Que la majorité de mes collègues le laissent activé m’étonne tout de même...