« Nous savons où peut mener la raison scientifique seule : la bombe atomique et la possibilité de cloner des  humains sont les résultats d’une raison qui cherche à se libérer de tout lien éthique ou religieux.
Mais nous connaissons aussi les dangers d’une religion qui coupe tout lien avec la raison et devient la proie du fondamentalisme. »

 Cardinal Paul Poupard,
 directeur du Conseil pontifical pour la culture,
 conférence de presse au Vatican du 3 novembre 2005 sur le rôle des sciences, notamment la théorie de l’évolution.


Manifestement les catholiques sont plus ouverts que pas mal de protestants américains volontiers créationistes.

(Cette citation figure sur les sites d’information suivant ; nulle part n’est précisée la langue d’origine. Si par miracle l’un de vous a accès à la version originale de ce texte, je suis preneur de l’information !
http://www.voxdei.org/afficher_info.php?id=15217.88
http://www.worldnetdaily.com/news/article.asp?ARTICLE_ID=47205
http://news.yahoo.com/s/ap/20051104/ap_on_sc/vatican_science )