Google sets est un jouet merveilleux. Il utilise la base de Google pour trouver les éléments suivants d’une liste. Il fonctionne plutôt avec le web américain, je choisis donc mes exemples en conséquence.

  • Entrons quelques présidents américains : Washington, Lincoln, Reagan, Kennedy. Google Sets devine aussitôt : Jefferson, Jackson, Wilson, Eisenhower, Roosevelt (sous sa forme FDR !).
    Mais encore ? Avec l’option « Grow set », la liste s’allonge : Monroe, Nixon, Truman, Ford, Carter, Franklin (qui n’a jamais été président !), Idaho (un État !), quelques noms de hauts lieux de l’histoire américaine, et... Hitler !
  • Tentons avec des noms de pays : France, Spain, Germany, Greece... et Google complète : nombre de pays de l’Union Européenne et... Canada, Australia ! Étrange notion de la géographie - mais Internet ne se calque pas sur les longitudes et latitudes.
    Essayons avec un autre continent : South Africa, Swaziland, Nigeria, Togo... et Google répond : Zambia, Tanzania, Uganda. Pas de Chine ou d’Australie, les États africains sont plus « connectés » entre eux que ceux de l’UE...
  • Cela marche-t-il avec les personnages historiques, par exemple ceux de la Seconde Guerre Mondiale ? Roosevelt, Churchill, de Gaulle, Stalin... est complété par Eisenhower, Mussolini, Hitler (jusque là tout va bien) puis Castro, Khomeini, Einstein !!!
  • Laissons ensuite l’informaticien parler : Windows seul entraîne... Linux, Solaris, unix, Macintosh, nombre d’autres systèmes d’exploitation et... Doors, Kitchen, Bathroom ! Implacable !

Bref, un beau remplaçant d’un dictionnaire analogique, mais les résultats sont à prendre avec des pincettes.


Le Nébuloscope est un peu différent. Il n’affiche pas seulement une liste, mais cherche à évoquer des concepts liés. C’est à première vue voisin mais l’exemple suivant est frappant :

  • si on donne juste Google comme départ à Google Sets, il trouvera la liste de tous ses concurrents (Lycos, Infoseek...), tandis que le Nébuloscope trouvera référencement, moteur, gratuite, France... en donnant à chaque mot une taille différente selon son importance.
  • La base de donnée là tient compte uniquement de l’internet français (via Yahoo et Dir.com), donc je me peux me jeter dans l’ego-surfing.
    Mon nom de famille est courant, ce qui explique que si je tape mes nom et prénom, une flopée d’autres prénoms apparaissent ; mais timidement se glissent aussi des concepts liés à ma personnalité en ligne : Murphy, lois, humour, livres.
  • En exemple sur le site, les mots associés à Noël (effroyablement mercantile) ou à l’Aïd, ou encore Sarkozy ou les éléphants socialistes. La discussion sur le site est d’ailleurs très intéressante, vous pouvez y filer directement [2] - Fin de ce billet par manque probable de lecteurs.

PS : Le Chronologue est très utile aussi, et permet de se mittoner son propre Zeitgeist personnel.

Notes

[1] Nous reparlerons de ma comm’ plus tard, Stéph.

[2] Et tout le blog semble passionnant d’ailleurs, hop ! une entrée de plus dans mon blogroll !