Les Prix Darwin sont décernés à des personnes victimes de la sélection naturelle par leur propre faute, c’est-à-dire qu’indirectement ils ont contribué à l’amélioration du patrimoine génétique humain en se retirant du pool génétique avant la reproduction[1].

Le blog d’Arthur mentionne ces quelques images (Mise à jour de 2009 : Le lien est mort...) sur des candidats, cette fois chanceux, au prix Darwin. Mon cœur d’ancien ingénieur en génie chimique formé à la sécurité paranoïaque, mon instinct d’informaticien prêt à toutes les traîtrises de la part d’une machine, et mon passé de sectateur de Murphy conscient de l’inéluctabilité des catastrophes, me mènent à penser que les personnes sur ces images sont protégées par un Dieu quelconque[2].

Notes

[1] Oui, il y a encore beaucoup de travail avant que le QI moyen de cette planète augmente si j’en juge aux massacres récurrents dans le journal télévisé. Et d’ailleurs intelligence ne veut pas forcément dire sociabilité et générosité. Bref.

[2] Ce qui suppose qu’il en existe un, et pas trop cruel. N’entrons pas dans ce débat mais ces images sont un argument.