Une merveille vient de sortir :

Admirez : http://www.macitynet.it/immagini/visitaconnoi/wwdcsf06/macpro/.
Détails croustillants sur Macbidouille.
Pub chez Apple.
La douloureuse, toujours chez Apple.

Dommage qu’un tel bijou soit hors de tous mes budgets (j’ai déjà dépensé plus sur un PowerBook 17” il y a deux ans, ça suffira comme ça). Pour me consoler, je me dis que ce n’est plus qu’un PC à présent, même quadricœur.
Plus qu’un PC. Et que ça le rend d’autant plus désirable :(

Ma tendre moitié n’est pas sensible à l’argument qui veut que si j’étais passionné de bagnoles et de foot comme tant de mes congénères masculins, je dépenserais le triple chaque année en grosses caisses, et j’aurais déjà claqué le prix du bijou ci-dessus rêvé en écran plat haute définition dernier cri en juillet, pour voir Zidane cogner shooter dans un Ital ballon. (Bon, on mangerait sans doute aussi des pâtes en se demandant comment payer le loyer.)
Il y a des jours comme ça, où on regrette sa bonne éducation et d’être (presque) raisonnable. Pour renouveler mon vieil Athlon qui date du siècle dernier, je me contenterai donc prochainement d’un bête PC sans marque, bien gonflé déjà, assemblé par un artisan dans la campagne alsacienne, pour le tiers du prix.

(Sérieusement : comme le relève Macbidouille et comme je le radote à Stéphane depuis des années, il manque bien à Apple une machine dans sa gamme, comme une tour monoprocesseur (mais bi-cœur) avec des slots PCI (donc plus extensible qu’un Mini ou qu’un iMac), sans écran (au contraire de l’iMac), mais qui ne soit pas aussi puissante ni dispendieuse qu’un MacPro complet.)
(Ajout quatre ans après : Y toujours le trou dans la gamme…)