La navette spatiale ne passe pas le 1er janvier ! Le logiciel date certes des années 70. Il ne s’agit pas d’un bug de l’an 2000 ou 10 000, mais bien d’un problème annuel.

En fait, le problème provient surtout de la différence de traitement de cette date entre la navette et les ordinateurs au sol - et le problème réside dans cette incohérence plus que dans la décision de laisser le compteur de jours de la navette continuer au-delà de 365 (ce qui se défend pour un logiciel d’aéronautique critique : le calcul de la durée de l’année, bissextile ou pas, n’est pas si trivial, et les programmeurs de la NASA sont des perfectionistes).

Il est quand même étonnant que la limitation ait été acceptée à l’origine pour ce qui devait devenir un « camion de l’espace » intensivement utilisé... et accessoirement un outil militaire. Je ne pense pas que la NASA ait planifié une correction : la navette ne volera plus après 2010 (voire avant en cas de nouvelle catastrophe).

Article sur Reuters : http://today.reuters.com/news/articlenews.aspx?type=scienceNews&storyID=2006-11-06T191457Z_01_N06275670_RTRUKOC_0_US-SPACE-SHUTTLE.xml&WTmodLoc=SciNewsHome_C2_scienceNews-1

Commentaires assassins et explications techniques sur Slashdot : http://science.slashdot.org/article.pl?sid=06/11/06/2320235
J’adore l’ hypothèse que la limitation est délibérée afin d’éviter aux développeurs une astreinte en période de réveillon :-)