NB : Ce billet est patiellement périmé depuis le passage à Dotcleår 2.

Je découvre les feuilles de style CSS pour modifier un petit peu l’apparence de ce blog (la version précédente était un peu bâclée). Je ne m’aventure pas bien loin encore, jouer avec les fontes polices[1] gaspille déjà suffisamment de mon précieux temps.

Pour le texte, un grand classique comme Times New Roman suffit. J’ignore si une telle police à empattements (serif), se lit plus aisément qu’une sans empattement, comme sur papier. Moi ça me va.

J’aime bien les polices cursives pleines de pleins et déliés pour les titres (c’est mon côté médiéval). Celle que je préfère est Edwardian Script ITC (disponible ici par exemple, ou dans Office version Mac).
Mais éventuellement je peux me rabattre sur Zapfino qui semble faire partie des polices d’un Mac de base.

(Oui, je sais, je devrais me contenter des quatre ou cinq polices communes à l’ensemble du monde informatique. Mais Verdana et Times New Roman, je trouve ça un peu limité.)

Portabilité

Mais là frappe la différence entre les mondes Mac (mon poste principal personnel) et Windows (l’essentiel de mon lectorat, l’inertie informatique étant ce qu’elle est) : ni Edwardian Script ITC ni Zapfino n’existent dans un environnement Windows classique (Windows + Office[2]).
Et impossible de tomber sur une fonte cursive correcte sous Windows, même avec Office. Monotype Corsiva est quelconque ; autant prendre une simple Garamond.

Donc vous être en train de décrypter ceci en Georgia avec les titres de gauche en Edwardian Script ITC ou Zapfino si vous surfez depuis un Mac, et depuis un Windows ce sera du simplissime Times New Roman/Garamond. Sur les autres systèmes, cela dépendra des fontes installées (les polices de Bitstream sont courantes sous Linux).

Pour corser le tout, choisir des tailles qui contentent tout le monde n’est pas facile.

Résolution

Mes tâtonnements divers, entre mon Mac et le portable sous Windows que me prête généreusement mon employeur, révélèrent une autre différence que je connaissais intellectuellement, dans un coin de mon cortex, mais sans l’avoir jamais constatée : la résolution d’un Mac diffère de celle du PC de base ! Les détails sont ici, il faudra que je potasse à l’avenir.

Le résultat est que les titres rendent relativement mal sous Windows, indépendamment du navigateur (Opera, Firefox, IE...) et bien mieux sur mon Powerbook. Un petit détail qui, quand on s’en rend compte, fait apprécier d’avoir investi dans un Mac :-)

Détails

Pourquoi Safari ne veut-il pas utiliser Edwardian Script ITC ou Zapfino comme police de titre ? Opera et Firefox versions Mac le font bien, eux. Un spécialiste des CSS dans la salle ?
Et d’ailleurs, si Edwardian Script ITC est désactivé, Firefox est incapable de se rabattre sur Zapfino.

Je suis preneur de tout retour de mon lecteurs sur mes essais-erreurs. Je ne suis pas une référence en matière de goût et couleur et esthétisme.

Notes

[1] Parlons français.

[2] Non, tout le monde n’a pas Office. Officiellement. En pratique, je connais peu de postes Windows qui ne l’ont pas.