Consommation

En mai dernier, Hardware.fr s’est lancé dans une étude de la consommation des différents éléments d’un PC.
Leur curiosité était d’abord motivée par l’annonce d’alimentations atteignant le plafond délirant de 1200 W ! (Depuis, C’t en a mentionné qui atteignaient les 2 kW !).
Une telle capacité est-elle justifiée pour des machines réalistes (ie sans ajouter 24 disques durs) ?
Tant qu’ils y étaient, ils ont analysé la consommation des différents composants pour analyser la répartition de la consommation.

  • Sans surprise, le processeur représente en général le premier poste de consommation (entre 45 et 158 W en charge entre deux extrêmes de la gamme des Core 2 Duo).
  • Mais il peut se faire dépasser par les cartes graphiques haut de gamme : jusque 172 W !!!
  • J’ignorais le coût faible mais réel des barrettes de mémoire : en gros, 5 W le Go.
  • Les disques durs au repos peuvent être moins gourmands (parfois 3 W seulement !), et en charge on n’atteint même pas les 15 W.
  • Le lecteur de CD n’est pas complètement négligeable. Même inutilisé comme durant 99,9% de son existence sur 99% des machines, il dépense 2 W en continu.
  • La carte son dépense plus de 3 W, valeur doublée si elle est utilisée.
  • Les ventilateurs sont négligeables.
  • Par contre, la consommation de certains composants, comme le chipset, est directement difficilement mesurable.
  • Une bonne alimentation dépasse difficilement les 80% d’efficacité : au moins un cinquième de l’énergie est donc dépensée en chaleur à l’entrée même du PC !

Il était trois configs...

La configuration moyen de gamme testée par Hardware.fr (un Core 2 Duo à moins de 2 GHz, 2 Go de RAM, un disque dur, carte graphique récente) dévore déjà 130 W... au repos ! (Mon PC personnel est dans cette classe, et mon wattmètre me donne un chiffre similaire.)
À pleine charge (processeur et carte graphiques saturés), cette configuration atteint 218 W ! Sans l’écran...
La configuration haut de gamme (meilleur processeur, 1 GHz de plus, meilleure carte, deuxième disque dur) atteint 191 W au repos, 348 W en charge !
La configuration très haut de gamme (quadriprocesseur à 3,2 GHz, 4 Go de mémoire, quatre disques durs et quelques gadgets) doit être subventionnée par EDF : 385 W... au repos ! 688 W en charge !!!

On remarquera que la consommation au repos de chaque configuration est quasiment égale voire supérieure à celle de la configuration inférieure à pleine charge !

Les auteurs déduisent, accessoirement mais à juste titre, que la capacité délirante des alimentations présentées aux derniers salons est totalement inutile pour les machines classiques, même pour des stations professionnelles gourmandes ou les bécanes des joueurs friqués qui subventionnent l’évolution informatique.

À suivre...