(Une première version de cette fiche de lecture est d’abord parue il y a quelques temps sur la liste de diffusion Quoide9 et sur la partie statique du site.)

Dunyach est un des plus meilleurs auteurs de SF français, d’autant plus impressionnant qu’il écrit durant ses loisirs (à côté de son boulot dans l’aéronautique). Il participe à une excellente revue de SF française, Galaxies. Rien à voir avec Star Wars, Star Trek, Independance Day et autres navets sans imagination de la sci-fi hollywoodienne. Son style est extrêmement travaillé, très agréable. On est loin d’Asimov (idées foisonnantes et style basique sans poésie).

On a ici un recueil de neuf petites nouvelles très différentes, dont certaines sont des joyaux.

  • La nouvelle-titre Déchiffrer la trame (ou comment voir les ETs dans des tapis du Kurdistan ancien) a été primée par le magazine anglais Interzone comme la meilleure nouvelle SF de l’année 1999. Très nostalgique.
  • Le Système B.O.R.G.E.S. est une parodie hilarante de Jorge-Luis Borges, dont le style est si particulier.[1].
  • Nourriture pour dragons est une nouvelle de fantasy[2], à base de nains, trolls et dragons, légère et humoristique.
  • Regarde-moi quand je dors lorgne aussi du côté de la fantasy, en beaucoup plus noir : un enfant dans sa montagne a avalé une fée, il faut lui extraire.
  • La Stratégie du requin est du plus pur cyberpunk (tout se passe dans le cyberespace) ; très longue métaphore entre univers des données et océan. Un « requin » qui y vit est « invité » par le gouvernement à aller conquérir un satellite chinois qui a capté un signal extraterrestre. Sinon on détruit ce qui reste de son corps matériel...

Le reste est beaucoup plus mineur mais se laisse lire.

À acheter pour découvrir certains des meilleurs textes de la science-fiction francophone récente. Éditions l’Atalante.

Notes

[1] Si vous n’avez pas lu Fictions de ce prix Nobel argentin, FAITES-LE VITE ; ce sont des nouvelles, ça se lit très vite, et c’est vertigineux.

[2] Je déteste ce mot.