C’est le billet d’Éric sur le sujet qui m’y a fait penser :

  • Ma théorie personnelle est que Zidane avait envie de partir peinard à la retraite. En flanquant un coup de boule à l’Italien, il ruinait son image de gentil, limitant les sollicitations des pubards qui voulaient l’exploiter (il est manifestement trop gentil pour dire non alors qu’il a déjà trop d’argent)[1] ; de plus il envoyait un avertissement aux paparazzi.
    Je ne dis pas que le champion était conscient de cette motivation.
  • L’unanimité s’est également faite au bureau sur l’erreur qu’il a commise : quitte à se faire expulser, et sans risque de sanction sportive derrière, il aurait dû viser plus haut pour allonger l’adversaire, et comme les Italiens avaient déjà effectué leurs remplacements, si je ne me trompe, ç’aurait été dix contre dix. Quitte à être violent, autant l’être jusqu’au bout. Comme quoi ce n’était finalement pas réfléchi (ou mal visé).

NB : Je ne vois pas pourquoi je ne parlerais pas moi aussi du sujet vu que des dizaines de millions de personnes ne s’en privent pas. Un peu de panurgisme de temps à autre ne peut pas faire de mal au PageRank.

Notes

[1] On m’objectera que cela n’avait pas sauvé Éric Cantona de leurs griffes ; la différence est que lui avait créé une image de mauvais garçon, qu’il aurait brisée par exemple en serrant la main d’un hooligan au lieu de l’allonger.