J’avais déjà évoqué Euratlas, superbe site pour un amoureux d’histoire et de cartes. Ou encore Worldmapper, avec ses cartes du monde déformées.

Dans un autre registre, et plus surprenant, Strangemaps égrène sous forme de blog des cartes toutes plus étonnantes les unes que les autres :

  • des caricatures ;
  • des cartes anciennes ;
  • des comparaisons territoriales (l’Europe superposée au Brésil, l’Angleterre à Bornéo...) ;
  • des raccourcis (par exemple une carte des États-Unis où chaque État est renommé par l’État non nord-étasunien qui a le même PIB) ;
  • des fantasmes de nationalistes ;
  • des cartes de propagande ;
  • des projets de retraçage de frontières pour diverses raisons ;
  • des bizarreries cartographiques comme des enclaves (notamment des exclaves de Berlin-Ouest, le cas délirant de Baarle, la frontière quasiment fractale entre Inde et Bangladesh...) ou des zones neutres aux destins parfois étonnants (l’État espérantiste de Moresnet) ;
  • des continents, pays, villes imaginaires (le Maine selon Stephen King, Gotham City, Mu, Utopia...) ;
  • des parodies ;
  • des cartes de répartition de voies, ethnies... ;
  • des visions « alternatives » (inversion du nord et du sud : la perspective change du tout au tout !) ;
  • des cartes uchroniques (États-Unis d’Autriche-Hongrie...) ;
  • etc.

Je voulais d’abord créer une flopée de liens sur mes cartes favorites de Strangemaps mais il y en aurait tellement que je ne peux que conseiller de commencer aux derniers posts et de remonter les billets. Allez, une pour le plaisir : la carte de la répartition du nombre de bises en France.

Bref, un de mes flux RSS favoris qui ravira n’importe quel amateur de cartes, d’histoire, géopolitique...