Nous avons une tablette Asus (ME173X) dont la batterie semble donner des signes de faiblesse. Elle n’a pas deux ans, mais il semble que les batteries de mobiles et tablettes ne durent jamais plus longtemps... Tablet, by franklevel, openclipart.org

Une recherche sur Internet fait peur, certains la vendent 125 € (à comparer aux 150 € d’achat !).

Je téléphone à la FNAC : après tout ça avait été acheté chez eux... mais la garantie n’était d’un an (tiens, je croyais que c’était obligatoirement deux ans de nos jours). Découvrir le numéro du SAV sur leur site ne fut pas simple (j’ai échoué et  ; se plaindre ensuite sur « Donner votre avis » finit par une erreur de création de compte), mais je suis stupide de ne pas avoir demandé à Google plus tôt. Le monsieur au téléphone est incapable de m’aider, il faut que j’aille en magasin, en centre ville. Je n’ai que ça à faire.

On va tenter Darty et son SAV. Trouver le numéro est plus facile, mais le résultat encore plus pitoyable : après le robot qui me demande de dire « SAV » ou « tablette », un être humain me donne un numéro de téléphone où on pourra me dépanner, en 0892. « C’est pas surtaxé ? — Non non, c’est au tarif local. » Incompétence crasse, mépris du client qui pose une question pas triviale dont on veut se débarrasser pour diminuer sa durée moyenne d’appels, ou mensonge délibéré ? C’était bien du 2 francs la minute, tout ça pour arriver... au standard générique de Darty. J’ai laissé tomber. J’avais eu une meilleure expérience pour des pièces détachées d’aspirateur. Fnac et Darty vont fusionner, ça promet.

Sur le site d’Asus, il n’y a rien en terme de batterie, juste des tablettes neuves, des pochettes... à marge confortable. Je trouve tout de même un numéro de téléphone, et un être humain me renvoie vers trois sites différents : leur « shop » (inutile) ; un revendeur qui ne reconnaît pas la référence ; enfin un site suédois basique mais apparemment efficace, à des prix moins délirants (50 € avec port, tout de même). Par contre, ce n’est pas un site officiel, juste revendeur-partenaire (les marques se contrefichent donc des consommables, moins de deux ans après la vente), je n’ai pas de délai de livraison (le Remote stock indiqué est-il en Chine ? il est en tout cas chez Asus (qui produit donc mais ne vend pas ?), en délai « habituellement environ 3 semaines » répond-on à mon mail), les caractéristiques sont floues (combien de mAh ?). Bon courage en cas de problème pour les non-anglophones. Si la batterie est bien morte, je verrais avec eux.

Alex_Proimos, Sydney CC_BY_2.0 via Wikimedia et FlickrCela corrobore mon expérience précédente pour remplacer la batterie de mon vieux Galaxy Note de trois ans d’âge : un cauchemar aggravé par l’omniprésence des batteries de contrefaçon (voir aussi cet article de C’t). Il est urgent que les pièces détachées soient correctement disponibles dans les circuits classiques et sur les boutiques officielles des fabricants, et à des prix « normaux » : l’« obsolescence programmée » n’est peut-être pas délibérée, mais le système actuel la génère de fait. J’ai toujours été d’avis qu’allonger les durées de garantie (batterie comprise, quitte à l’échanger gratuitement) était le moyen le plus simple de rationaliser notre consommation d’électronique.

Ah oui : si on pouvait aussi rendre Amazon ou la Fnac en partie comptable de toutes les contrefaçons chinoises qui passent par leurs marketsplaces au mépris des lois de la consommation et de la fiscalité (TVA, taxe sur les déchets électroniques), on nettoierait pas mal le marché.