dimanche 23 août 2015

« Retouchez vos photos pas à pas » d’Anne-Laure Jacquart

Que celui qui pense que ses photos brutes de jpeg, même issues d’un réflex ou autres appareil coûteux, reproduisent fidèlement ses impressions à la prise de vue lève le doigt : il n’a pas appris à repérer tout ce qui cloche dans le contraste ou la couleur [1]. J’avais longtemps dis que je ne me lancerai pas là-dedans (en partie par manque de temps), mais j'ai fini par céder devant l’évidence [2]. Pour les photos un tant soit peu importantes, il faudra développer, de préférence à partir d’un fichier RAW — je le fais de manière quasi-systématique à présent.

Retouchez_vos_photos_pas_a_pas_AL_Jacquard.jpgPour une personne au sens artistique aussi abyssal inexistant atrophié embryonnaire que le mien, il fallait un bouquin clair, avec juste ce qu’il faut de théorie, plein d’exemples et de comparatifs avant/après, et qui me prenne par la main.

Et c’est exactement ce que fait Anne-Laure Jacquart : elle reprend tous les concepts (densité, contraste, teinte, saturation, les tons intermédiaires, etc.) à la base, ce qui n’est pas du luxe. Elle ne se limite pas à la technique, et part bien de l’intention recherchée avant de faire joujou avec les curseurs (et torpille le mythe de la photo brute et objective).

Une fois le but et le principe posés, elle explique posément au béotien comment gérer le contraste ou les couleurs avec les réglettes ou les courbes selon le logiciel et l’envie. C’est d’ailleurs ainsi que l’on découvre les limites de son outil habituel, quelque part ça fait plaisir.

Pour ne rien gâter, et c’est même un des points forts du livre, il n’est pas question uniquement du classique et dispendieux mammouth du secteur, Lightroom. Sont abordés quelques concurrents, y compris gratuits comme Pixlr, voire libres comme Rawtherapee ou Darktable, simples (Picasa, Snapseed...) comme disproportionnés (Photoshop, Gimp [3]) [4].

Une limite : il est sujet uniquement des modifications concernant toute l’image (contraste, balance des blancs...), pas de retouche. On saura comment affadir la couleur d’un couleur élément parasite voyant, pas comment le détourer pour le remplacer par autre chose. Il fallait bien s’arrêter quelque part, et pour ma part je n’avais jamais eu l’intention d’entrer sur ce territoire. Manquent également quelques pages sur la netteté (l’œil sera plus vite attiré par un beau rocher torturé s’il est très net, tandis qu’on évitera de forcer le microcontraste sur les pores de la peau d’un portrait de bébé).

Mais le but est atteint : donner envie de se lancer dans la retouche d’image et avoir quelques résultats encourageants. Une fois ces bases établies, j’ai moins hésité à jeter un coup d’œil aux autres modules plus ou moins dispensables des divers logiciels.

Quelques tics de langage sont passé à travers la relecture et deviennent vite crispants, notamment « sublimer » et « subtil ». Dommage.

Bref, un bon achat pour démarrer dans la retouche de ses photos. Pour acheter, préférer le site de l’éditeur, Eyrolles. Si vous hésitez, voir les extrait 1 et extrait 2 en ligne.

Anne-Laure Jacquart a commis deux autres livres du même tonneau : Photographier au quotidien et Composez, réglez, déclenchez !, à présent tout en haut de ma liste de vœux.

SXB-MAR-20140909_070719-b3-sml.jpgPour l’exemple, suivent ci-dessous quelques clichés issus de mon passage dans le Périgord au printemps dernier, avant et après retravail du RAW. Le recadrage ou la correction de l’horizon peut s’effectuer avec un Jpeg, mais la reprise des contre-jours, l’augmentation du contraste, la modification de la balance, le passage en noir et blanc... ne se font réellement bien qu’en RAW, même si la photo ci-contre est un jpeg de mon smartphone traité avec Darktable. Mon matériel n’a rien de mirifique (un vieux mais suffisant Canon 500D, un 17-50 mm Sigma pas trop ruineux, occasionnellement un filtre polarisant pour faire péter les bleus du ciel), et je n’ai pas fait grand-chose dans ce qui suit, et juste avec DPP.

  • Au parc du Thot (à faire avant Lascaux : acheter le billet couplé au Thot, histoire d’éviter la queue pour la grotte à Montignac) :

L’original n’est pas si mal: 20150427_1256-IMG_0019-orig.JPG mais je préfère avec un noir et blanc au contraste poussé : 20150427_1256-IMG_0019A.JPG

Il y a par défaut un contre-jour : 20150428_1114-IMG_0002-orig.JPG J’ai tenté une version un peu décontrastée et légèrement saturée : 20150428_1114-IMG_0002-flashy.JPG et puis une version à l’ancienne : 20150428_1114-IMG_0002-NB-sépia.JPG

  • Encore Castelnaud :

Direct de boîtier : 20150428_1257-IMG_0115-orig.JPG Un rien plus lumineux et saturé : 20150428_1257-IMG_0115.JPG

  • Rocamadour :

J’avais au départ un paysage sans saveur : 20150430_1559-IMG_0120-orig.JPG que j’ai recadré et (trop ?) saturé : 20150430_1559-IMG_0120.JPG

  • Sur le chemin d’accès à Rocamadour :

L’original est sans contraste : 20150430_1727-IMG_0150-orig.JPG C’est mieux avec juste un peu plus de lumière et un changement de la balance de blancs : 20150430_1727-IMG_0150.JPG

Pas encore de quoi oser me montrer sur Flickr, mais on y travaille. Le problème devient celui du temps à consacrer à la retouche.

Notes

[1] Je suis allé à la médiathèque et lu tous les Réponses Photo et Chasseur d’images des deux dernières années. Après ça , impossible de regarder une photo amateur sans avoir envie de la recadrer, de modifier la mise au point ou de la passer en noir & blanc.

[2] Marrant : Alias aussi, que je suivais au départ juste pour ses conseils en musique bruyante.

[3] Gimp ne sort pas grandi de ces indirectes comparaison. Son interface le dessert, mais il est vrai qu’il n’est pas dédié au développement/retouche.

[4] Il y a un grand débat avec moi-même pour le choix de mon développeur entre ces deux-là et DPP, l’outil livré avec mon Canon. Ce dernier a le mérite de la simplicité pour un débutant dans le RAW comme moi et m’a déjà bien servi, mais est finalement assez limité. L’interface de Rawtherapee manque de simplicité et me submerge un peu, même si je commence à y prendre mes repères. Je redonne actuellement sa chance à Darktable, à l’interface plus sobre et consistante. Darktable n’existe pas encore pour Windows, mais cela n’est pas un problème quand on ne possède sous cet OS que des portables dont l’écran ne se prête pas à la retouche, ni en taille ni en couleurs. Ces outils se complètent, DPP ayant l’avantage de la simplicité et de la rapidité pour l'essentiel du boulot, mais c’est peut-être une question d’habitude des deux autres. Le plus rageant est de ne pouvoir commencer un traitement avec l’un pour le terminer avec l’autre : le paramétrage n'est pas repris d’un logiciel à l’autre.

dimanche 12 juillet 2015

« Pour la Science » de juillet 2015 : l’ère des méduses

pls_0453_couv_200.jpg

Comme d’habitude, l’italique est personnel & subjectif. Gélification marine Les méduses flottent dans les océans depuis plus d’un demi-milliard d’années, et les reconquièrent grâce à notre incurie : surpêche des poissons et même du krill (leurs compétiteurs) ; hausse de la température marine ;  […]

Lire la suite

jeudi 9 juillet 2015

« Pour la Science » de juin 2015 : géométrie aléatoire, mémordinateurs, néoténie et centrales solaires orbitales

pls_0452_couv_200.jpg

Petit billet en vitesse sur ce numéro : Géométrie aléatoire Après la géométrie euclidienne, après les espaces courbes, voici la géométrie aléatoire, c’est-à-dire où la distance entre deux points quelconques est aléatoire. Les physiciens en ont besoin pour les théories quantiques de la gravitation,  […]

Lire la suite

dimanche 5 juillet 2015

De Saturne à ma rétine sans intermédiaire

saturn.gif

J’ai vu les anneaux de Saturne directement, sans intermédiaire. Des photons se sont tapés trois heures-lumières depuis la surface du soleil jusque ma rétine via Saturne, ses anneaux et le miroir de mon télescope, et tout ça pour mon plaisir esthétique à moi [1]. Rien à voir évidemment avec les  […]

Lire la suite

mercredi 20 mai 2015

Dossier Pour la Science n°82 (janvier 2014) : L’évolution des langues

pls_dossiers_82_langues.jpg

Très instructif ce numéro (qui n’est bien sûr plus en kiosque). Je vais me faire violence pour le résumer brièvement : Recherche La recherche porte sur les modèles d’organisation communs, à grand renfort de concepts mathématiques : statistiques, réseaux, connectivité..., parallèlement à l’étude des  […]

Lire la suite

dimanche 19 avril 2015

“The sleepwalkers — How Europe went to war in 1914” (« Les somnambules — Eté 1914 : Comment l’Europe a marché vers la guerre ») de Christopher Clark

the_sleepwalkers.jpg

The outbreak of the war was a tragedy, not a crime. Le déclenchement de la guerre fut une tragédie, pas un crime.Christophe Clark, The Sleepwalkers, Conclusion, p. 561 L’Europe s’est suicidé sans que personne veuille vraiment la guerre : c’est la tragédie de la Première Guerre Mondiale, et une leçon  […]

Lire la suite

vendredi 27 mars 2015

« Pour la Science » d’avril 2015 : écrans & sommeil, routes de 5è génération, fractales 3D

pls_450.jpg

The Sleepwalkers attendra encore, en partie à cause de ce bon cru de mon journal scientifique favori. Comme d’hab’, l’italique n’engage que moi, et le romain vise le résumé objectif. Il est encore en kiosque. L’hygiène lumineuse Un article très concret et immédiatement applicable dans Pour la  […]

Lire la suite

mercredi 25 février 2015

Préférences pubs de Google

Découvert au fil d’un article de C’t : Se connecter sur https://www.google.de/ads/preferences avec son compte Google (qui n’en a pas, à part les possesseurs d’iphone, même si ce n’est que pour y connecter son smartphone ?). Voir le nombre effarant d’informations déjà connues Google (centres  […]

Lire la suite

jeudi 8 janvier 2015

« Le premier homme à jeter une insulte plutôt qu’une pierre est le fondateur de la civilisation. »

Derjenige, der zum erstenmal an Stelle eines Speeres ein Schimpfwort benutzte, war der Begründer der Zivilisation. Le premier homme à jeter une insulte plutôt qu’une pierre est le fondateur de la civilisation. Attribué à Sigmund Freud La source de cette citation reste douteuse : raison de plus de  […]

Lire la suite

jeudi 4 décembre 2014

“The Tawny Man” de Robin Hobb (suite de l’« Assassin Royal »)

TheTawnyMan.jpg

(Attention, je me réfère à l’édition en anglais, en trois épais tomes. Pour la correspondance avec le découpage en sept tomes dans l’édition française, un scandale en soi d’ailleurs, voir par exemple http://critiques-imaginaire.com/blog/le-cycle-de-lassassin-royal/ ) Après avoir dévoré la trilogie  […]

Lire la suite

samedi 1 novembre 2014

Linux planté dans le métro

Windows_bleu_screen_GatwickAirport_20090314_Matt_Williams.jpg

À une époque déjà reculée où les réseaux sociaux se résumaient à l’e-mail, il était de bon ton de poster les écrans d’aéroport, ou autres endroits publiques, affichant de magnifiques écrans bleus de Windows royalement plantés. (Les sites où les images ont été pillées sont en lien.) Et ce, encore  […]

Lire la suite

dimanche 12 octobre 2014

« Pour la Science » d’octobre 2014 (II)

Suite du résumé du numéro d’octobre... (partie 1 ici) Houtermans Friedriech Houtermans n’a pas eu de chance dans la vie : non seulement il fait partie de ces grands savants du XXè siècle inconnus du grand public (la compréhension de la fusion au centre du soleil ou l’âge de la Terre à 4,5 milliards  […]

Lire la suite

vendredi 10 octobre 2014

« Pour la Science » d’octobre 2014 (I)

Petit numéro, plus par la viande qui manque autour des sujets que par les sujets eux-mêmes. Comme d’habitude, les remarques purement perso sont en italiques. Gaz de schistes Gilles Pijaudier-Cabot, chercheur, parle longuement des gaz de schiste. En résumé : Le prix du gaz a chuté aux États-Unis  […]

Lire la suite

dimanche 21 septembre 2014

Strasbourg-Marseille

SXB-MAR-20140909_070719-b3-sml.jpg

Il y a quelques petites compensations à se lever très tôt pour aller prester quelques heures à Marseille : un lever de soleil sur une mer de nuages. Ce qui suit n’est pas si mal, pour des photos prises à main levée au travers d’un hublot sale, avec un smartphone de trois ans d’âge, et une maîtrise  […]

Lire la suite

mercredi 3 septembre 2014

« Guerres & Histoire » n°20 d’août 2014 : qui a eu la peau de la Wehrmacht ? et le C-130 Hercules

GuerreEtHistoire_20.jpg

« Alliés ou Armée rouge : qui eu la peau de la Wehrmacht ? » : voilà un titre bien vendeur, comme si la défaite du Reich n’était dû qu’à l’un ou l’autre (et sans qu’aient pesé les combats en Italie ou dans les airs au-dessus de l’Allemagne). Le texte est plus sérieux (et ne répond pas à la question  […]

Lire la suite

lundi 18 août 2014

« Pour la Science » d’août 2014 : généalogie des mythes, Anthropocène, indécidabilité & complexité, supernova

pls_442.jpg

Espérons que les kiosques le présenteront encore quand je publierai ceci. Pour une fois, je vais tenter de faire court. Avis personnels en italique comme d’habitude. La généalogie des mythes En cataloguant les mythes de nombreux peuples, Julien d’Huy a trouvé des liens très surprenants, et  […]

Lire la suite

mardi 29 juillet 2014

Fin de karma

Il y a sept ans je faisais l’acquisition de deux machines de bureau HP d’occase, construites avant la fin du millénaire dernier, destinées à servir comme serveur de mail/sauvegarde/VPN/versioning/web/juge Diplomacy... au sein de mon placard, la deuxième machine servant de remplaçant à la première.  […]

Lire la suite

samedi 21 juin 2014

« Rêve de gloire » de Roland C. Wagner

Il n’y a pas des tonnes d’uchronies françaises de haute volée. La trilogie de la Lune de Johan Heliot restait assez utopique et légère. J’ai récemment parlé ici de deux autres, sympathiques mais manquant d’ampleur : Françatome, toujours d’Heliot, et le Dernier des Francs de Michel Pagel. Enfin, les  […]

Lire la suite

samedi 7 juin 2014

Science étonnante

Tout en haut de ma déjà très longue liste de blogs à lire régulièrement vient de se rajouter Science étonnante. Bons articles, bonne vulgarisation, et des sujets que j’aime. Parmi cent perles, quelques-unes, pas que mathématico-physiques, qui me font marrer ou provoquent chez moi un brain overflow :  […]

Lire la suite

lundi 5 mai 2014

“Fatherland” de Robert Harris

Fatherland_Robert_Harris.jpg

Cette uchronie date de 1992, donc du début de la mode sur le thème. C’est une des plus connues, et un coup de maître pour Robert Harris, dont c’est à la fois le premier roman et la première uchronie (et d’ailleurs la dernière). Le monde n’est pas original, c’est celui où Hitler a gagné la Seconde  […]

Lire la suite

- page 1 de 29