(Oui, enfin une chronique d’un livre récent !) Depuis quelques années, l’étude génétique des fossiles a progressé à pas de géants, ainsi que celle des écarts entre deux populations actuelles. Évelyne Heyer résume l’état des connaissances de manière accessible et lisible.

Résumé subjectif (commentaires personnels en italiques) :