Classic – something that everybody wants to have read and nobody wants to read.

Classique : ce que tout le monde veut avoir lu, et que personne ne veut lire.

Mark Twain

Et pourtant cet archi-classique vaut le coup.

Bon, j’ai toujours aimé Zola.

Mais cet opus particulier résonne encore. Le petit commerce qui coule, le rouleau compresseur du Grand Capital, les employés exploités... ça n’a pas disparu cent quarante ans après. Le XIXè siècle me fascine [1] par sa proximité et en même temps par sa différence sur certains points fondamentaux de civilisation (rôle de la femme, du travail...), et les résonances/résurgences avec notre époque, éventuellement dans d’autres pays.

Un peu vieillie et artificielle peut-être l’histoire d’amour entre le propriétaire coureur et la jeune-vendeuse-dure-travailleuse-qui-l’aime-mais-ne-veut-pas-se-l’avouer. Mais sans cela il n’y aurait plus guère d’histoire.

Il m’a donné envie de dévorer le reste des Rougon-Macquart, tiens. Dans le genre des sagas sur plusieurs générations, on fait difficilement mieux. Comme si je n’avais pas 2 m³ à lire par ailleurs.

Note

[1] Je sais, je suis facilement fasciné.