Mot-clé - catastrophe

Fil des billets - Fil des commentaires

samedi 8 février 2020

« Comment l'Empire romain s'est effondré » de Kyle Harper : climat, maladie et chute de Rome

Les causes et le processus de la chute de Rome font débat depuis des siècles, et les théories ne manquent pas. Le livre de Kyle Harper s’étend de l’apogée de l’Empire (milieu du IIè siècle sous Marc Aurèle) à l’effondrement des Byzantins devant l’Islam conquérant. Kyle Harper, se fondant sur les recherches pluridisciplinaires de ces dernières années, insiste sur deux facteurs qui n’expliquent peut-être pas tout, mais beaucoup de choses : le climat, et les maladies. Finalement, on s’étonne que cet Empire ait tenu aussi longtemps.

(Comme d’habitude, les commentaires personnels sont en italique ; le reste est prise de notes de ce dont je veux me souvenir.)

Kyle Harper est professeur à l’université d’Oklahoma. Le titre original The Fate of Rome contredit un peu le propos, qui est, justement, que l’Empire romain a remarquablement tenu pendant le demi-millénaire couvert par le livre, malgré une suite de catastrophes sanitaires et la dégradation du climat,. La chute de Rome n’a rien eu d’un phénomène régulier. Après les pertes effroyables de la Peste antonine sous Marc Aurèle, la démographie et le commerce se rétablirent. Après la Peste de Cyprien, l’Empire fut envahi et sombra dans le chaos pendant une génération (crise du IIIè siècle), mais les Empereurs-soldats danubiens reprirent les choses en main, et tout semblait aller pour le mieux quand déferlèrent les Huns. Une fois l’Empire d’Occident dépecé, celui d’Orient partit à la reconquête, mais son élan fut brisé par l’apparition de la Peste, dont il ne se releva pas, facilitant la conquête arabe. Le reste ne fut qu’une agonie s’étalant sur des siècles, avec quelques hauts et beaucoup de bas (voir tous les détails dans d’anciens billets sur l’Empire byzantin : formation, apogée justinienne & catastrophe, nouveau redressement & agonie).

Lire la suite

vendredi 16 août 2019

«Red Inferno: 1945» de Robert Conroy

Red Inferno: 1945, de Robert Conroy

Red Inferno: 1945, de Robert Conroy Une uchronie qui aurait pu être excellente : et si, en mai 1945, Truman avait voulu marquer son territoire face à Staline, et que celui-ci avait surréagi ? L’Armée Rouge déferle alors sur l’ouest de l’Allemagne direction Anvers, et la Troisième Guerre Mondiale prend une toute autre tournure. Red Inferno: 1945 se lit sans déplaisir mais il aurait mérité bien des pages supplémentaires.

Lire la suite

vendredi 14 septembre 2018

Francis Carsac

Francis Carsac, Œuvres complètes, tome 1

Il y a 13 ans, dans un autre recoin de ce coin de web, j’écrivais à propos de Ce monde est nôtre :

C’est un vieux classique par un vieux routard de la SF française des années 60, et la suite de Ceux de nulle part, que j’ai apprécié en tant qu’ado. Ici revient l’intrigue assez classique d’un explorateur d’une civilisation intergalactique plongé dans une guerre sur une planète médiévale. Pas trop mal mené, mais les thèmes et surtout le style ont mal encaissé les années.

Francis Carsac, Œuvres complètes, tome 1 Adolescent, j’aimais bien les trois Carsac que j’avais lu, notamment dans un recueil du Club du Livre d’Anticipation de mon père, entre les Robots d’Asimov et l’Empire de l’Atome de Van Vogt. L’été dernier, j’ai trouvé chez beau-papa l’intégrale parue il y a 20 ans chez Lefrancq et je lui ai empruntée.

Sur la forme : cette intégrale contient moultes coquilles, quelques bout de phrases déplacés, des sauts de paragraphe manquants et même une mention erronée de Terre en fuite sur le tome 1 (à la place de Ce monde est nôtre). Je sais certes que l’on peut relire mille fois un texte et qu’il restera toujours des coquilles, mais bon. De plus, les commentaires du fils de l’auteur, pas inintéressants dans le tome 1 pour éclairer un peu l’œuvre, manquent totalement du tome 2.

Lire la suite

vendredi 19 janvier 2018

John Wyndham : triffides, krakens, lichen, chrysalides, coucous et graines du temps

Triffide par John Wyndham - Fair use via Wikipédia

Je viens de relire des classiques de John Wyndham, ce maître de la science-fiction britanniques des années 50. Ça n’a pas forcément vieilli.

Un point rare dans les livres de cette époque  : les personnages féminins de Wyndham sont très loin des potiches, princesses à sauver ou méchantes sorcières. Elles sont aussi motrices de l’action que les mâles, sinon plus assurées qu’eux. C’est un signe de l’évolution sociale depuis les années 50, à la mentalité étonnamment éloignée de la nôtre (cf The Trouble With Lichen, notamment).

Ce n’est pas le seul point lié à la société : la difficulté d’une réponse collective à un danger extérieur, nos effets de troupeau, les foules stupides (y compris en haut de la société) reviennent systématiquement. Les réactions de l’URSS (à l’époque stalinienne) aux différentes menaces rencontrées relèvent du comique.

Lire la suite

dimanche 22 janvier 2017

« Ravage » de Barjavel

Ravage - Barjavel, ed. Folio, illustration Constantin)

Dans la SF française, qui ne s’appelait pas encore comme cela en 1942, c’est un classique et la première œuvre d’un de nos plus grands auteurs. Mais noyés dans les odeurs de cendres surnagent quelques relents un peu nauséabonds. C’est une des difficultés des anciens livres : discerner ce qui vient  […]

Lire la suite

dimanche 11 septembre 2016

« Guerres & Histoire » n° 32 d’août 2016 : Verdun, un borgne chez les aveugles

Guerres & Histoire n°32 (août 2016)

Guerres & Histoire n°32 (août 2016) Petit résumé rapide de ce dont je veux me rappeler du dernier G&H, à part la partie sur l’armée d’Alexandre reportée au prochain billet.

Lire la suite

dimanche 4 octobre 2015

« Frontières d’acier — Histoire de la fortification permanente en Lorraine et en Alsace 1871-1945 » de Michaël Séramour

Frontieres_d_acier.jpg

Je ne pensais pas un jour acheter un livre de poliorcétique, mais je résiste parfois difficilement aux impulsions chez mon libraire favori. Le sujet est simple et compliqué à la fois : les fortifications à la frontière franco-allemandes de 1870 jusqu’à après la Seconde Guerre Mondiale. La ligne  […]

Lire la suite

dimanche 19 avril 2015

“The sleepwalkers — How Europe went to war in 1914” (« Les somnambules — Eté 1914 : Comment l’Europe a marché vers la guerre ») de Christopher Clark

the_sleepwalkers.jpg

The outbreak of the war was a tragedy, not a crime. Le déclenchement de la guerre fut une tragédie, pas un crime.Christophe Clark, The Sleepwalkers, Conclusion, p. 561 L’Europe s’est suicidée sans que personne veuille vraiment la guerre : c’est la tragédie de la Première Guerre Mondiale, et une  […]

Lire la suite

mercredi 3 septembre 2014

« Guerres & Histoire » n°20 d’août 2014 : qui a eu la peau de la Wehrmacht ? et le C-130 Hercules

GuerreEtHistoire_20.jpg

« Alliés ou Armée rouge : qui eu la peau de la Wehrmacht ? » : voilà un titre bien vendeur, comme si la défaite du Reich n’était dû qu’à l’un ou l’autre (et sans qu’aient pesé les combats en Italie ou dans les airs au-dessus de l’Allemagne). Le texte est plus sérieux (et ne répond pas à la question  […]

Lire la suite

samedi 2 novembre 2013

« Tambov » (livre collectif) : les Malgré-nous alsaciens & mosellans prisonniers des Russes

Tambov.jpg

Tambov ne dira rien à la plupart des Français, mais il réveillera quelques souvenirs de famille douloureux à nombre d’Alsaciens et Mosellans (voire Luxembourgeois). C’était pourtant « simplement » un camp de prisonniers au milieu de la Russie d’Europe, où, à partir de 1942, les Soviétiques ont  […]

Lire la suite

vendredi 25 octobre 2013

« Guerres & Histoire » n°15 d’octobre 2013 : l’assassinat de la Luftwaffe, les châteaux forts japonais, Andrinople, la guerre du Kippour

GuerreEtHistoire_13.jpg

Avec « l’assassinat de la Luftwaffe » en gros titre, G&H fait dans le racolage digne de ces revues militaires qui bavent devant le matériel, surtout celui avec croix gammée. Si je ne connaissais pas le sérieux de la revue et son manque d’admiration pour la Wehrmacht [1], je me serais méfié. En  […]

Lire la suite

samedi 31 août 2013

« World War Z », de Max Brooks (le bon livre, pas le navet au cinéma)

Les histoires de zombie sont à la mode, on frise même la saturation. Le film récemment sorti s’inspire de ce très prenant livre, mais hormis le thème (les zombies attaquent et la société ne s’effondre pas totalement) et quelques bonnes idées il n’y aucun rapport. Non, je n’ai pas vu le film mais  […]

Lire la suite

dimanche 4 août 2013

« La mort du Melkine » d’Olivier Paquet

lamortdumelkine.jpg

Ce roman de SF récemment paru m’est arrivé dans les mains un peu par hasard (merci Pédro). En tant que tome central d’une trilogie, il reste à peu près compréhensible indépendamment. Sur tous les mondes où il passe, un astronef-université, le Melkine, sauve une poignée d’élèves des pièges du  […]

Lire la suite

mercredi 24 juillet 2013

« The End » de Ian Kershaw : l’agonie de l’Allemagne

the_end_kershaw.jpg

Au début j’avais titré « l’agonie du IIIè Reich ». Mais cela aurait été faux : c’est bien l’Allemagne toute entière qui a payé pour quelques mois de résistance inutile et sanglante, au mépris de toute logique militaire. L’autodestruction Ian Kershaw s’étonnait qu’il n’y ait pas de livre sur ces  […]

Lire la suite

mercredi 20 mars 2013

“Life After People”

Welcome to Earth, population zero. Cette série américaine de documentaires a manifestement été inspirée par The World without us (en français, Homo disparitus, déjà chroniqué et apprécié ici en 2008), d’ailleurs l’auteur du livre fait des apparitions. Elle en reprend l’hypothèse de départ : toute  […]

Lire la suite

lundi 4 février 2013

« Guerre & Histoire » n°10 de décembre 2012 : Guerre de Cent Ans, Crimée, Pologne, Maison Blanche brûlée

J’aime bien ce magazine : à l’école ou dans les livres, on parle très peu de la science militaire alors que son rôle été capital. De plus, les auteurs ne se limitent pas à admirer les « gros tanks de la Wehrmacht qui auraient gagné la guerre si les Alliés avaient gentiment attendu 10 ans qu’ils les  […]

Lire la suite

lundi 14 janvier 2013

“The Liveship Traders” (« Les Aventuriers de la mer ») de Robin Hobb

LiveshipTraders-ShipofMagic-UK.jpg

Il y a un bout de temps déjà, j’avais lu et encensé ici l’Assassin royal (The Farseer Trilogy), mythique et délicieusement longue trilogie de fantasy light de Robin Hobb. La trilogie des Aventuriers de la Mer (Ship Of Magic, The Mad Ship, Ship Of Destiny) n’est pas la suite, mais se situe quelques  […]

Lire la suite

dimanche 9 décembre 2012

Questions à la con chez XKCD (7 à 12)

Suite des questions stupides-qui-font-réfléchir sur l’un des sites qui justifient l’existence même d’Internet (premier recueil de résumé-traductions ici) : Tout le monde dehors : Avons-nous assez d’énergie pour faire quitter la planète à toute l’humanité ?. Enfin une question « appliquée ».  […]

Lire la suite

dimanche 29 janvier 2012

Verbiage de développeur

Je suis tombé là-dessus il y a peu, je m’en vais traduire, trahir, compléter, mettre à ma sauce le meilleur de ce verbiage humoristique de développeur humoristique plein de sagesse, que pour être franc je n’ai pas vu beaucoup en francophonie : Condition Yoda : condition de la forme if (4 ==  […]

Lire la suite

jeudi 21 juillet 2011

« Pour la Science » de juillet 2011 : l’hydrogène comme énergie propre ; le démon de Maxwell existe ; nucléaire : le débat date du XIXè siècle

Encore un bon cru que ce numéro. Comme d’habitude en vrac avec mes commentaires personnels en italique. Pub pour l’hydrogène Plusieurs articles font la promotion de l’hydrogène comme vecteur de l’énergie de demain. Ce n’est pas nouveau, mais on s’en rapproche. Le problème principal est le stockage :  […]

Lire la suite

mercredi 1 juin 2011

« 1940 : Et si la France avait continué la guerre… »

lafrancecontinue-1.jpg

lafrancecontinue-1.jpgEtait-il réaliste pour un gouvernement traumatisé d’abandonner la métropole, où la situation était désespérée, et de continuer la lutte depuis l’Algérie et l’Afrique, avec les appuis anglais et américain ? Le débat avait à l’époque fait rage entre les « défaitistes » (Pétain, Weygand…) pas mécontents de voir la République abattue, ou simplement inconscients de la différence de nature du IIIè Reich par rapport à l’Allemagne qu’ils avaient affrontée en 1914-18, et le groupe emmené par de Gaulle.

Lire la suite

mardi 1 février 2011

“The Years of Rice and Salt” (« Chronique des années noires ») de Kim Stanley Robinson

Ce pavé a été mon « uchronie de Noël », une tradition personnelle avec laquelle je renoue.

Lire la suite

lundi 30 août 2010

Agonie d’un disque dur : debriefing

Ce qui suit a été rédigé à l’été 2010. Je le note surtout pour moi[1] des fois que le problème ressurgisee. Ce qui est bien avec Unix, c’est que les méthodes et outils changent beaucoup moins souvent que sur Mac ou Windows. Évidemment, j’avais tout sauf le temps de m’occuper de ça : le disque dur de  […]

Lire la suite

jeudi 10 juin 2010

Balistique relativiste et diplomatie interstellaires

Issue d’un petit bout de discussion qui a dérivé du sujet initial (l’envoi d’un inutile message interstellaire depuis un iPhone), voici une petite application de la théorie des jeux à ajouter au dossier du paradoxe de Fermi.

Lire la suite

dimanche 2 mai 2010

L’Histoire spécial d’avril 2010 : « France 1940, autopsie d’une défaite »

« La guerre... Et très vite, la débâcle. Inattendue, radicale, monstrueuse, comme un torrent qui emporte tout. Depuis ce jour, je sais que tout peut disparaître en quelques heures, que rien n’est jamais impossible. »

Hélie de Saint Marc, Notre histoire, 1922-1945, 3 (avec August von Kageneck)

Il y a une soixantaine d’années, la France se prenait la branlée la plus magistrale, cruelle, inattendue, sanglante et catastrophique de toute son histoire.

Lire la suite

samedi 17 avril 2010

Livres en stock et en cours

Faute de temps pour lire et chroniquer ici et quand même pondre un billet, histoire que mon lectorat ne m’oublie pas, je vais causer de mes trois derniers achats.

Lire la suite

vendredi 11 décembre 2009

Plus d’histoire en terminale

Dans le cadre de l’hallucinant débat sur la consternante proposition de supprimer l’histoire-géo en terminale : Those who cannot remember the past are condemned to repeat it. Ceux qui ne peuvent se rappeler le passé sont condamnés à le répéter. George Santayana, The Life of Reason. J’avais trouvé  […]

Lire la suite

mardi 25 août 2009

NFS, chimie, iono, rideau...

Je viens de voir le dernier épisode d’Urgences. Je suis déjà en manque. Docteur House comme substitut ça ira peut-être mais ce ne sera pas pareil.

samedi 25 juillet 2009

“Harry Potter & the Order of the Phoenix” ou : « Harry a 14 ans, et il s’en prend plein la tronche. »

« Toute bonne littérature pour enfants et jeunes peut être appréciée par des adultes. »
« Il ne faut pas tuer l’enfant qui est en soi. »
« C’est bon pour mon anglais puisque je le lis en VO. »

C’est ce que je me dis pour rationaliser. Ensuite, ça finit par :

« Et puis merde, je culpabilise pas, je suis accro, c’est comme ça. Cette série est super. »

Lire la suite

lundi 25 mai 2009

La taille de la Lune est-elle une coïncidence ?

L’éclipse de 1999 - Photo de Luc Viatrou, via Wikimédia Commons

Éclipse annulaire, domaine public (merci à la NASA)

Les éclipses de soleil totales sont un des plaisirs gratuits que la nature nous offre, beaucoup trop rarement hélas (et, Murphy oblige, forcément par temps nuageux). La Lune masque exactement le Soleil et seule reste visible une infime partie de la couronne, dont les protubérances.

Lire la suite

- page 1 de 2